Quelques aspects de l’histoire de la Mecque

7846 1620

L’histoire est un récit du passé et de ses événements et un conte relatif à ce qui s’est déroulé sur cette terre. Or l’information peut-être vraie ou fausse, il en résulte que le musulman doit être prudent, analyser toutes les données historiques, ne retenir d’elles que ce qui est vrai et se débarrasser du reste. Pour faire il ne doit puiser ses informations que d’une source sûre ne rapportant que des faits authentiques.

Mekka Al Moukarrama, terre d'Allah sacrée, est l’endroit le plus noble et le plus sacré sur terre. Les sources les plus crédibles dont on peut recueillir sont histoire sont le Livre d’Allah et la Sunna authentique de son Prophète . Ceci en ce qui concerne le début de sa création et son évolution tout au long de l’histoire qui a précédé l’avènement de notre Prophète Mohammed .

Après l'avenue de l’Islam bon nombre d’Oulémas et d’historiens musulmans se sont intéressés à l’écriture de son histoire que ce soit dans des ouvrages traitant l’histoire d’une façon générale ou la biographie des hommes de science qui y ont habité. Certains ont écrit des livres spéciaux sur son histoire, sur ses habitations et  sur les tribus qui y ont habité.  Parmi les ouvrages les plus anciens s’intéressant à ce sujet : L’histoire de Mékka et ses antiquités par Abou-l-Walid Al Azraqi (qui a vécu au troisième siècle de l’Hégire)

L’histoire de Mékka dans les temps anciens et contemporains écrit par Al-Fakihi   (troisième siècle aussi), son livre est plus volumineux que le précédant, mais sa première partie est introuvable.

Après une interruption qui a duré quatre siècles, les écritures sur son histoire se sont succédées sans relâche jusqu’à nos jours. Le grand savant Taqiyou Eddine Al Fassi Al Makki (775 - 832 de l’H) est considéré de loin l’homme qui a écrit le plus d’ouvrage sur l’histoire de cette cité bénie. Dans son livre « Chifaou-l-gharam » il s’est étonné de l’interruption des ouvrages après Abou-l-Walid Al Azraqi et Al Fakihi. Pour cette raison il rédigea plusieurs ouvrages historiques sur Mekka. Parmi ses oeuvre un livre intitulé ; « Al-iqd Ath-Thamin fi tarikh al balad al-amin » en huit volumes.

 

Le début de l’histoire de Mekka Al Moukarrama.

 

La construction de Mekka et son histoire sont étroitement liées à Ibrahim, . Car c’est lui le premier qui y fit habiter son fils Ismaël et sa mère Hadjar sur ordre divin dans cette terre. Ceci est clairement mentionné dans ce hadith rapporté par Boukhari dans son livre authentique où le Messager d’Allah, , a dit : « Ibrahim emmena du Cham (la Syrie)  Hadjar et son fils  Ismaël qu’elle allaitait encore. Il les installa sous un arbre à Mekka qui ne contenait à cette époque ni vie humaine ni source d’eau. Il leur laissa un sac en cuir contenant des dattes et un autre contenant de l’eau puis il rebroussa chemin. La mère d’Ismaël le suivit en disant : « ô Ibrahim ! 0ù  vas-tu en nous laissant dans ce lieu désertique ? Elle répéta sa question plusieurs fois, mais Ibrahim ne se tourna pas. Puis elle lui demanda : « Est-ce- qu’Allah t’a ordonné de faire cela ? Il lui répondit : «Oui». Elle dit : « Alors, Allah ne nous abandonnera point.» Et Ibrahim partit. En atteignant la Thaniya d’où Il ne pouvait plus les voir, Il fit face à la Kaâba, leva ses mains et implora Allah : « ô notre Seigneur, j'ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée [la Kaâba], - ô notre Seigneur - afin qu'ils accomplissent la Salat. Fais donc que se penchent vers eux les coeurs d'une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants ? » (Sourat 14 : Ibrahim, verset 37)

Puis Allah honora Hadjar et son fils par l’eau de Zamzam. Ensuite Mekka fut habitée par des gens de la tribu de Djorhoum, Ismaël grandit avec eux et se maria avec l’une de leurs filles. Ibrahim venait rendre visite à sa famille plusieurs fois puis Il construisit sur ordre d’Allah la Kaâba. Allah le Très-Haut dit : « Et quand Abraham et Ismaël élevaient les assises de la Maison : "ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part ! Car c'est Toi l'Audient, l'Omniscient. » (Sourat 2 : Al-Baqara, verset 127). Il dit aussi : « Et quand Nous indiquâmes pour Abraham le lieu de la Maison (La Kaâba) [en lui disant]: "Ne M'associe rien; et purifie Ma Maison pour ceux qui tournent autour, pour qui s'y tiennent debout et pour ceux qui s'y inclinent et se prosternent". » (Al-Hadj, Verset 26).

L'imam Ibn Kathir dans sont livre « Al Bidaya (1/135 » a dit : « Il n’y a aucun hadith authentique du Prophète, ,  qui prouve que la Kaâba a été construite avant Ibrahim et celui qui justifie une telle chose par le verset précédant a tort, car dans ce verset Allah indiqua à Ibrahim la place qui, dans Son savoir éternel, allait être celle de la Kaâba.»

Dans le volume 2 page 227 du même livre, il ajouta : « Le  sens apparent des versets coraniques prouve que c’est Ibrahin qui fut le premier à construire la Kaâba et à bâtir ses bases. »

       

 Dans le hadith rapporté par Boukhari dans son livre authentique, Abou Dharr (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: ô Messager d'Allah! Quelle est la première mosquée bâtie sur terre? » Il, , me répondit: "La Mosquée sacrée". - " Et puis quelle autre? " continuai-je. – Il me répondit: " Ensuite, ce fut la mosquée Al Aqsa (de Jérusalem) " - "Combien de temps entre leurs constructions?", repris-je. - "Quarante ans", répliqua-t-Il. Puis Il ajouta: Prie là où l'horaire de la prière survient, car la faveur y est. "

La première maison bâtie à Mekka fut la Maison d’Allah (la Kaâba) et la première eau fut l’eau de Zamzam… puis le nombre des descendants d’Ismaël s’est multiplié considérablement. Ils ont peuplé la Mecque et ses alentours et ont continué à assurer la gérance de ce lieu sacré pendant de très longues périodes.

C’est pendant le règne de Khouzaâ que l’un des leurs appelé Amr Ibn Louhay introduisait pour la première fois dans le Lieu Sacré les idoles dont le nombre n’a cessé d’augmenté. Selon Al Kalby dans sont livre Al Asnam le chiffre a atteint 360 idoles  rien que dans la Kaâba et ses alentours. Avant cette époque ils étaient monothéistes suivant la religion de leur ancêtre Ibrahim. Puis les conflits entre eux se multiplièrent et le puits de Zamzam  fut enterré au point que personne ne savait son emplacement avec exactitude.

Puis Qoussay ibn Kilab, l’un des ancêtres du Prophète, , arracha à Khouzaâ la gouvernance de Mekka, les expulsa après qu’ils aient commis beaucoup d’injustice. Il réunit Kouraiche et les aména à Mekka pour y habiter. Ainsi fut la naissance d’une nouvelle autorité qui rendit au Lieu saint son sacrément et qui s’occupa de ses visiteurs, les hôtes du Miséricordieux en leurs fournissant eau et nourriture.

 Puis Abd Al Mouttaleb Ibn Hicham, le grand père de notre Prophète, , vit dans un rêve la place du puits de Zamzam et le creusa. Et il est redevenu, comme il était jadis, une source d’eau pour les résidants et les visiteurs qu’Allah soit loué.

Puis un grand événement se passa : Abraha décida de détruire la Kaâba, se dirigea vers elle avec une grande armée conduite par un énorme éléphant. Cette année fit appelée l’Année de l’éléphant où naquit le Prophète .

Une cité comme celle-ci mérite bien que tous les musulmans d’une façon générale et ses habitants en particulier la glorifient, l'exaltent et l'honorent comme elle le mérite.        

 

Dr. Mohammed Ibn Samel as-Soulami

Membre du corps enseignant de l'Université Oum Al Qoura

Articles en relation