La Mecque et son rang dans l'Islam

7483 1785

Louange à Allah qui a créé les pays et les gens et a fait de la hiérarchie entre Ses créatures une loi dominante. De la même manière qu’Il, Exalté soit-Il, a préféré certains de Ses serviteurs à d'autres, Il a préféré certains endroits à d'autres. Il a fait de La Mecque le meilleur et le plus honorable des lieux, le plus avantageux et le plus respectable des pays. Les cœurs se précipitent vers elle, les âmes s'y reposent, ceux qui ont peur s’y sentent en sécurité, vers elles se dirigent les adorateurs pour demander à Allah de les soulager de leurs difficultés, et Lui demander de les sauver. Elle est la terre mère de l'adoration et du repentir, elle contient la première maison construite pour les gens, Allah, Exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

« La première maison qui ait été édifiée pour les gens, c'est bien celle de Bakka (la Mecque) bénie et une bonne direction pour l'univers. Là sont des signes évidents, parmi lesquels l'endroit ou Abraham s'est tenu debout; et quiconque y entre est en sécurité » (Coran 3/96-97).
      Une maison où les gens se rendent et dont ils reviennent, et où ils trouvent le repos, la sécurité, le plaisir de l'adoration du Seigneur, évoquant les Prophètes, Alaihim Assalam, et les imitant, Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset): « (Et rappelle-toi) quand nous fîmes de la Maison un lieu de visite et un asile pour les gens » (Coran 2/125).
La Mecque qui est un pays tranquille où affluent de partout bienfaits et subsistance, suite à l'imploration du père des prophètes Ibrahim l’un des bien aimés d’Allah, , comme Allah, Exalté soit-Il, le dit dans Son Coran (sens du verset):
« Et quand Abraham supplia: ‘O mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au jour dernier’, le Seigneur dit: ‘Et quiconque n'y aura pas cru, alors Je lui concèderai une courte jouissance (ici-bas), puis Je le contraindrai au châtiment du Feu (dans l'au-delà). Et quelle mauvaise destination’» (Coran 2/126).
Parmi les vertus de La Mecque, le fait qu'Allah, Exalté soit-Il, l’ait choisie pour y faire naître le dernier de Ses Prophètes et Son Envoyé (Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam) le Coran, qui est le dernier des livres saints, commença à y être révélé, l'appel au bien et à la vérité y commença, ensuite il se propagea aux quatre coins du monde, Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset): « Et c'est ainsi que Nous t'avons révélé un Coran arabe, afin que tu avertisses la Mère des cités (la Mecque) et ses alentours » (Coran 42/7).   
Allah, Exalté soit-Il, a obligé ceux qui en ont les moyens de s'y rendre, d'y entrer avec soumission, et humilité, en ordonnant aux hommes de se découvrir la tête, libérés des vêtements cousus par les hommes du monde d'ici bas, Allah dit (sens du verset):
« Et c'est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d'aller faire le pèlerinage de la Maison. Et quiconque ne croit pas…Allah Se passe largement des mondes » (Coran 3/97).
 Allah, Exalté soit-Il, garantit à ceux qui la visitent l’expiation de leurs péchés, de leurs fautes et de leurs crimes, selon Abou Horayra, le Prophète () a dit:
« Celui qui se rend à cette Maison sans proférer d’obscénité ni faire preuve de mauvaise conduite en revient absous de tout péché comme s’il venait de naître » (Boukhari et Moslim).
Ce qui distingue La Mecque, c'est que c'est le pays sacré d'Allah, Allah dit (sens du verset) :
« Il m'a été seulement commandé d'adorer le Seigneur de cette Ville (la Mecque) qu'Il a sanctifiée, - et à Lui toute chose – et il m'a été commandé d'être du nombre des musulmans » (Coran 27/91).
Le sang ne doit pas y être versé, on ne doit pas pratiquer la chasse, ni élaguer les arbres, on ne doit pas arracher les plantes, aucun objet trouvé ne doit y être ramassé sauf pour le mettre en évidence, afin que le propriétaire de ce dernier puisse le voir, comme cela fut mentionné par le Prophète () dans le Hadith d’Ibn ‘Abbaas, qu'Allah soit satisfait de lui- lorsqu'il dit:
« Cette ville, Allah l’a rendue sacrée le jour où Il a créé les cieux et la terre. Elle est donc sacrée par cette décision d’Allah jusqu’au Jour de la Résurrection. Personne, avant moi ou après moi, n'est autorisé à transgresser le caractère sacré de la Mecque en y livrant combat. Pour ma part, je n’ai été autorisé à y livrer combat que pendant un temps court.» Il continua : « On ne doit ni effaroucher son gibier ni le chasser, ni y couper les arbres et l'herbe, ni y prendre un objet perdu sauf pour le rendre à son propriétaire.»
- « Sauf l’Idhkhir (plante aromatique) pour nos tombeaux », dit Al-‘Abbaas, qu’Allah soit satisfait de lui.
 - « Sauf l’Idhkhir », répondit le Prophète (). (Boukhari et Moslim).
Parmi les vertus de La Mecque citons la multiplication de la récompense et de la rétribution de la prière accomplie là-bas; une prière dans la Mosquée Sacrée équivaut en effet à cent mille prières dans une mosquée ordinaire; on y trouve la Pierre Noire, qui est une pierre du Paradis, et en aucun autre endroit sur la terre il ne sera permis de l'embrasser. La Mecque est également protégée par Allah contre l'Antéchrist, qui ne peut pas y entrer, comme dans le Hadith rapporté par Anas ibn Maalik, qu'Allah soit satisfait de lui, selon lequel le Prophète () a dit :
« Il n'existe pas de pays ou l'Antéchrist n'entrera sauf La Mecque et Médine, et il ne s’y trouvera pas d’accès par lesquels il pourra passer; les Anges la garderont ; ensuite Médine tremblera trois fois et Allah en fera sortir tous les mécréants et les hypocrites » (Boukhari et Mouslim).
 
La Mecque possède un rang élevé et de glorieuses vertus, et Allah, Exalté soit-Il, l'a choisie pour être Son pays Sacré qui contient la mosquée la plus prodigieuse du monde vers laquelle se dirigent les musulmans cinq fois par jour, pour prier Allah et L'adorer.
C’est d’Allah, Exalté soit-Il, que dépend le succès.

Articles en relation