Il parle sur internet avec une femme sans être son mari
Fatwa No: 136429

Question

Je suis tombé amoureux de la fille de mon oncle paternel et nous avons l'intention de nous marier, si Allah le veut, à la fin de nos études supérieures. Nous discutons presque quotidiennement par internet, mais - louange à Allah - nous essayons autant que possible d'éviter de parler de choses contraires aux enseignements de l'Islam. Notre seule erreur est peut-être de nous dire « je t'aime » ou « je t'embrasse » dans nos messages. Ce qui m'inquiète maintenant est que si je m'arrête de discuter avec la fille de mon oncle paternel, elle pourrait alors tomber dans une grande tentation, car elle vit dans une ville où la plupart des habitants sont non musulmans contrairement à la ville où je vis. Louange à Allah, je vis dans une ville musulmane. En plus de cela, je m'occupe en étudiant les sciences islamiques et j'ai, par la grâce d'Allah, une meilleure connaissance de la religion qu’elle. C'est pourquoi j'utilise mes discussions avec elle comme une opportunité pour nous aider à suivre le droit chemin. Ma plus grande crainte est que si je lui dis que nous devons arrêter de nous parler par internet, cela pourrait l'exposer à succomber aux tentations qui l'entourent, surtout en raison du peu de connaissance religieuse qu'elle a et en raison du danger de l'environnement dans lequel elle vit. Qu'en dites-vous ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Le musulman qu'Allah, exalté soit-Il, a fait tomber amoureux d'une femme doit éviter de tomber dans l'illicite avec elle. Les discussions que vous avez avec elle de la manière que vous avez mentionnée ne sont pas permises et sont l'un des stratagèmes du diable pouvant vous conduire à pire. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

 

« ô vous qui avez cru ! Ne suivez pas les pas du Diable. Quiconque suit les pas du Diable, [sachez que] celui-ci ordonne la turpitude et le blâmable. [...] » (Coran 24/21)

 

Cela est devenu clair au vu des messages d'amour que vous échangez avec elle. Vous devez donc vous en repentir et y mettre un terme.

 

Par ailleurs, vos dires selon lesquels vous profitez de l'occasion pour vous aider tous les deux à suivre le droit chemin est un leurre du diable tout comme vos dires selon lesquels si vous arrêtez de discuter avec la fille de votre oncle paternel, il se peut qu'elle tombe dans une tentation pire encore. En discutant avec elle, vous êtes en effet déjà tombé dans la tentation. Par ailleurs, elle devrait éviter toute tentation à la base et si elle craint pour sa religion ou pour elle-même en restant dans cet environnement, elle a alors l'obligation d'émigrer vers un lieu sûr pour sa pratique religieuse et elle-même, car il est interdit à un musulman de rester dans un pays dans lequel il craint pour sa religion.

 

Quant à votre commentaire selon lequel vous craignez qu'en lui disant que votre relation est illicite cela puisse l'exposer à la tentation, il ne s'agit tout d'abord là que d'une supposition. Ensuite, l'inverse peut se produire, c'est-à-dire qu'en l'informant que la Législation islamique interdit ce genre de relation, il se peut que cela la pousse à éviter cela avec quelqu’un d'autre, la protégeant ainsi contre toute tentation. Enfin, si elle tombait vraiment dans la tentation, c’est elle qui se serait fait du tort à elle-même et vous n'en porteriez pas le péché.

 

Quant à votre connaissance de la Législation islamique, elle devrait vous dissuader de violer les interdits d'Allah, exalté soit-Il, car le péché commis par la personne avisée est pire encore.

 

Pour terminer, rien ne vous empêche de demander à son tuteur de la marier avec vous afin qu'elle devienne votre femme du point de vue de la Législation islamique, quitte à consommer ce mariage ensuite, une fois vos études terminées.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation