Doit-elle se marier avec son amant avec qui elle a commis des péchés ou avec l’homme que lui proposent ses parents ?
Fatwa No: 90607

Question

J’ai commis un péché majeur, à savoir la fornication. Je regrette énormément ce que j’ai fait et je demande à Allah de me pardonner et de me faire miséricorde. Je vivais loin de ma famille à cause de mes études et j’étais dans des circonstances qui m’ont poussée à compter entièrement sur un homme. Nous venons tous les deux d’une famille musulmane pratiquante. J’étais en détresse et il m’a aidée et il y avait entre nous un respect mutuel. Cependant les choses en sont arrivées là.
J’ai renoncé à mes études, à tout contact avec cette personne et à l’environnement dans lequel je me trouvais. Je désire toujours me marier avec cet homme mais lorsqu’il m’a fait sa demande, j’ai refusé car nos familles n’auraient pas été d’accord. Ma famille veut que j’épouse un homme qu’elle aura choisi mais je suis toujours hésitante. Dois-je épouser cet homme sans l’informer de toute chose me concernant ? Je pleure énormément et je suis sur le point de perdre la raison. Je ne sais pas si une personne est considérée véridique et sincère envers celui avec qui elle veut se marier si elle lui cache des choses.
J’aimerais que vous me conseilliez. Que dois-je faire ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

L’Islam incite la société à être pure et chaste. Il interdit à un homme de s’isoler avec une femme non mahram, de voyager avec elle, d’entrer chez elle sans la présence d’un Mahram et autres causes de tentation et de fornication. Combien de malheurs se sont-ils produits à cause du laxisme dans ce domaine ?

Ce que vous avez commis avec cet homme est la meilleure preuve de ce que nous venons de mentionner et nous espérons que cela servira de leçon à tous les jeunes et leurs parents pour qu’ils prennent cette affaire au sérieux.

Vous avez bien agi en regrettant votre acte et nous espérons que vous vous repentirez sincèrement ainsi que ce jeune homme. Quant au fait de vous marier avec lui, il n’y a pas d’inconvénient à cela si Allah le veut s’il s’est repenti. Cependant, vous devez tout faire pour convaincre vos parents. S’ils acceptent, qu’Allah soit loué mais s’ils persistent à refuser alors vous devez leur obéir car vous êtes obligée d’obéir à vos parents dans ce qu’ils vous ordonnent de convenable alors que vous n’êtes pas obligée de vous marier avec ce jeune en particulier.

Quant à l’autre jeune avec qui vos parents désirent que vous vous mariez, s’il est pratiquant et possède de nobles qualités morales et qu’il vous est possible de réaliser ainsi le souhait de vos parents en vous mariant avec lui, alors cela est une bonne chose car cela satisfera vos parents. Il ne vous est pas permis cependant de l’informer de ce que vous avez commis et vous devez même dissimuler ce péché. Le Messager d’Allah () a dit : « Toute ma nation sera pardonnée, sauf ceux qui auront parlé de leurs péchés. » (Boukhari et Mouslim) En supposant qu’il vous interroge à propos de cela, il vous est possible de recourir à des périphrases. Le fait que vous ne l’informiez pas de cela ne contredit pas la sincérité avec lui ni la bonne cohabitation, car c’est du passé et vous avez déjà exprimé votre repentir. Quel est donc l’intérêt pour lui, du point de vue de la charia, de connaître cela ?

Tout cela est dans le cas où vous désiriez vous marier avec lui. En revanche, si vous ne le désirez pas, vos parents n’ont pas le droit de vous forcer à l’épouser car vous êtes pubère et avez atteint l’âge de la raison. Vous n’êtes donc pas tenue de leur obéir et de vous marier avec lui.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation